Archives de Catégorie: Rencontres

Madone

Madone – LauWagon

Témoignage…

Laurence, en juillet 2012 nous nous sommes rencontrées dans le petit Bayonne où vous exposiez, j’étais alors accompagnée d’un jeune homme que je rencontrais pour la première fois lors de mes vacances au Pays Basque (j’habite à La Rochelle). C’est en me faisant visiter le quartier que nous nous sommes arrêtés dans cette galerie où vous exposiez. J’avais été attirée par l’un de vos tableaux « La Madone » et touchée par la façon dont vous représentiez la féminité. A cette époque j’avais 26 ans et j’étais dans la confusion des sentiments après une douloureuse rupture amoureuse. J’avais envie d’être une femme forte et confiante, je m’apprêtais alors avec ce nouveau jeune homme à écrire une nouvelle histoire, mais je n’étais alors pas convaincue de mes choix. Je dois dire que votre exposition m’a donné confiance, toutes ces femmes ainsi peintes m’ont donné quelque chose que je ne saurais décrire. Elles représentaient quelque part toutes celles que j’avais pu être à différents moments de ma petite existence et exprimaient avec tellement de véracité la profondeur de mes sentiments. Lorsque je suis sortie nous avons pris un café et je me suis sentie presque guérie de tout ce chagrin, comme soulagée.

Aujourd’hui, j’ai 32 ans et je suis toujours avec ce jeune homme qui lui en a 35 et qui a quitté son petit Bayonne natal pour me suivre à La Rochelle où nous vivons. Nous sommes les heureux parents depuis l’année dernière d’une petite Sibylle qui comble notre existence.

Nous sommes retournés à Bayonne, dans ma belle famille, pour les fêtes de fin d’année, et nous nous sommes arrêtés par hasard avec notre petite fille devant la galerie, un autre artiste était là. Alors je me suis souvenue de vous et de vos tableaux et j’ai été envahie du même sentiment. Mon conjoint, Johan m’a incitée à vous contacter pour cette demande en vue de m’offrir en cadeau, pour nos sept années d’Amour, une de vos peintures… une création pour cette occasion, souvenir de notre histoire que nous exposerons dans notre maison. Merci.

Émilie F.


YOGI suite…

Laurence Wagon – Yogi – Collection privée

Le prix Nobel de la paix a été décerné le vendredi 06 octobre 2017 à la Coalition internationale pour l’abolition des armes nucléaires (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons, ICAN). L’ICAN est à l’origine de l’adoption d’un traité historique d’interdiction de l’arme atomique.

Mon ami Francis Lenne a écrit un ouvrage pertinent « Le deuil de Hiroshima et de Nagasaki » et y a associé son tableau « Yogi ».

Après la Bombe tout recommencerait, mais sans nous.

Yogi : – Ça me fait quand même un peu peur ; c’est peut-être ça, la dissuasion ! Mais en finirons-nous avec cette terreur ou bien sommes-nous tous devenus fous ?

« Je tremble toujours qu’on ne parvienne à la fin à découvrir quelque secret qui fournisse une voie plus abrégée pour faire périr les hommes, détruire les peuples et les nations entières. »« Tu crains, dis-tu, que l’on n’invente quelque manière de destruction plus cruelle que celle qui est en usage. Non : si une si fatale invention venait à se découvrir, elle serait bientôt prohibée par le droit des gens ; et le consentement unanime des nations ensevelirait cette découverte. Il n’est point de l’intérêt des princes de faire des conquêtes par de pareilles voies, ils doivent chercher des sujets, et non pas des terres. » Montesquieu, Les lettres persanes 1777. Verrons-nous enfin, grâce à l’ONU et au Traité d’interdiction des bombes atomiques, commencer à voir se réaliser ce rêve, par une compréhension commune de l’esprit des lois ? (…)

Voici le lien pour découvrir son passionnant ouvrage:

https://www.dropbox.com/s/ysfew6nich6w6tu/Le%20deuil%20Hiroshima%20-2017.pdf?dl=0

Je relate également ici son témoignage émouvant et son engagement:

« Votre tableau porte chance, Laurence, effectivement. Le livre que j’ai écrit (il est gratuit et libre de droit) a été bien reçu, j’ai pu signer avec Nicolas Hulot, Yannick Jadot, Paul Quilés et d’autres un appel au Président de la République au mois de mai (p 374 du livre), je suis intervenu à Montpellier les 6 et 9 août (dates anniversaires des bombardements atomiques sur Hiroshima et Nagasaki) et à Namur en septembre. Enfin, l’ONU a déposé le texte du projet de Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, bien sûr il y en a pour des années avant que ce ne soit fait, mais espérons qu’il sera suivi d’effet avant que la catastrophe ne se produise ». Nous espérons également, merci Francis.

 

 

 


Guerrière

Guerrière – LauWagon – Collection privée

Témoignage…

Ce que j’aime dans ce tableau et qui m’a attiré l’attention est le regard profond de la guerrière. Un regard qui renvoie à la détermination des femmes, à la résistance dans l’épreuve, et au combat du quotidien.
La guerrière combat tous les jours dans l’espoir d une société plus juste et respectueuse.

Jérôme L.


Chance

Laurence Wagon - Yogi

Yogi – LauWagon – Collection privée

 

Témoignage

Laurence nous affirme que ses tableaux sont sources de chance pour ceux qui les accueillent. Je peux en donner la confirmation, puisque elle me tira au sort après que j’eus déposé mon nom dans un chapeau qu’elle nous tendit, fasciné que je fus par son œuvre. Zen.

Francis L.


Émeraude

Émeraude - LauWagon - Collection privée

                 Émeraude – LauWagon – Collection privée

Témoignage…

J’ai acheté à Laurence il y a quelques années un petit tableau Émeraude lors de son exposition à la Gare de l’Art . J’y vois une Femme libre et déterminée. J’aime ce côté un peu énigmatique d’un visage sorti de tout contexte (pas de corps, pas de vêtement, pas d’environnement) et donc laisse libre cours à toute imagination et prospective… c’est une compagne sur le mur de mon salon et en fonction de mes humeurs je peux lui trouver toutes sortes d’activités… Merci Laurence.

Marie José F.

 


Irréversible

Irréversible - LauWagon - Collection privée

Irréversible – LauWagon – Collection privée

Témoignage

Avant toute chose, je tiens à dire qu’il s’agit d’une très belle rencontre. Nos vies se sont croisées il y a quelques années. Les tableaux de Laurence m’ont profondément touchée. Ces toiles ont une place, un message à transmettre. Laurence peint les femmes. Elles sont émouvantes, fragiles, sincères, fortes. Elles portent notre monde. Elles ont chacune leur histoire. Chaque tableau a une destinée. J’ai la chance d’en avoir une, Irréversible. Je dirais qu’elle est ma conscience. Son âme me correspond. Elle a sa place dans ma maison et me rappelle à l’ordre si nécessaire. Ces femmes ont toutes un message pour l’heureux destinataire. On ne les « choisit » pas par hasard. D’une belle rencontre, l’histoire est devenue une amitié sincère, vraie. Comme les artistes, Laurence travaille dans le doute.

Quoiqu’il en soit, merci Laurence.

Sophie F.


Tzigane

Tzigane - LauWagon - Collection privée

Tzigane – LauWagon – Collection privée

Témoignage

S’approprier le travail de l’artiste et le rendre sien…

S’inventer une légende au tableau… une tzigane au salon, une bohémienne haute en couleur qui m’a permis de voyager en la regardant au plus profond de ses yeux… de lire des aventures ou de la « bonne aventure ». Depuis ce jour où il est entré chez nous, il m’accompagne chaque jour, chaque saison avec autant de couleurs et d’audace. Sa présence réconforte… elle semble éternelle… son courage crève la toile, courage de femme, il symbolise tellement ton travail… et bien sûr, Laurence, pour moi il est toi.

Merci du fond du cœur de laisser de si belles empreintes.

Marie-Agnès